SOS ultrachromes en détresse

Re !

Petit post rapide pour vous parler des pigments ultrachromes (ou chromaflair, ou spectraflair, tous en fait) que j’achète et que beaucoup d’entre vous achetez sur spectraflair4U.

Il y a quelques mois, les pigments étaient livrés dans des bouteilles en verre qui déjà, à l’époque, ne m’enchantaient pas trop. Elles étaient jolies certes, bien transparentes pour bien voir les pigments, mais elles avaient 2 inconvénients majeurs : impossible de doser précisément les pigments (et les pipettes livrées avec ne sont pas d’une grande aide) et leur pas de vis est beaucoup trop gros. Vous allez me dire « on s’en fout du pas de vis » et je vais vous répondre « non, on s’en fout pas ». On s’en fout pas car : gros pas de vis = moins hermétique = air qui passe = base qui épaissit et s’évapore.

_U8A1173

Ceci est certainement l’image la plus laide jamais publiée ici, mais bon, je me suis dit qu’une photo serait certainement plus parlante !

Malgré cela, je dois reconnaître que ces bouteilles conservaient assez bien les pigments, qui épaississaient assez peu.

Et puis un beau jour, le drame, les bouteilles en verre sont remplacées par des bouteilles en plastique souple. Sincèrement, je ne les ai jamais aimé. Elles sont certes moins fragiles pour le transport et permettent un dosage plus pratique mais bordel, elles sont laides. Impossible de voir précisément les pigments car elles sont un peu opaques, et leur bouchon blanc est vraiment moche. Je leur aurais pardonné ces quelques défauts si elles avaient assuré une bonne conservation des pigments mais ce n’est pas du tout le cas. J’avais déjà entendu certaines filles, sur IG ou ailleurs, dire que leur spectraflair avait complètement séché et était devenu inutilisable. Il y a quelques jours, j’ai voulu vérifier en sortant mes ultrachromes encore neufs : le niveau avait baissé de facile 3/4mm et la base avait monstrueusement épaissie. Je n’ai pas eu la présence d’esprit de faire une photo mais vraiment, la différence était flagrante par rapport aux pigments conservés dans des bouteilles en verre.

Ma théorie est que le plastique est poreux et laisse passer l’air sur toute sa surface. Ca expliquerait pourquoi on ne vend jamais des vernis dans des bouteilles en plastique, hein ^^ Sachez que si c’est le cas de vos pigments, ce n’est pas dramatique car ils ne sont pas foutus pour autant : un vernis à paillettes qui sèche, sa base est foutue oui, mais les paillettes non. Ici, c’est pareil. Du coup, la solution m’a semblée être de transvaser tous mes pigments dans des flacons de vernis, des vrais, en verre et avec un pas de vis bien serré. Je les ai redilué avec de la base de suspension (qui est la même que celle utilisée pour diluer les poudres de pigments à la base) et du diluant.

_U8A1164 _U8A1169

Et voilà le travail. J’espère vraiment que cette fois, ils vont se conserver correctement. J’ai ajouté 3 billes dans chaque flacon et je vais tâcher de vérifier régulièrement s’ils restent fluides.

Bon week-end !

4 réflexions sur “SOS ultrachromes en détresse

  1. Bien vu cette analyse et oui vive le verre, pour la conservation ya pas mieux et c’est un peu comme ça pour tout finalement.
    Merci pour ce compte rendu, j’ai pas racheté des pigments depuis mais si jamais je sais quoi faire :)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s